BONNE TITE TOUNE

LA PÊCHE

et me voilà, je suis parti, je suis parti très loin d’ici, vers l’infini, 100 jours 100 nuits, contre courant, tout en faussant, évidemment chemin fesant, évidemment me promenant, mais j’ai la pêche…

et puis les prix, sont restés pris, sont restés pris à la frontière, à la frontière des militaires, les décideurs, de mon malheur, les décideurs ont décidés de ne même pas m’récompenser, mais j’ai la pêche…

et puis un jour, un PDG, et puis un jour un PDG a décidé de m’conseiller sur ma musique et sur mon chant et puis comme quoi je suis pourri, je suis pourri et sans talent, mais j’ai la pêche…

Derf a la pêche.mp3